Ma République et moi

Création automne 2023

Texte et mise en scène d’Issam Rachyq-Ahrad

Co-productions : L’Avant-scène Cognac scène conventionnée | La Scène Nationale d’Angoulême | Le TGP CDN Saint-Denis | Le Meta – CDN de Poitiers Nouvelle Aquitaine

Soutiens : CENTQUATRE Paris, OARA, Drac Nouvelle-Aquitaine, Département Charente, Communauté d’agglomération du Grand Cognac, Ville de Cognac

RÉSUMÉ

Issam nous invite chez sa mère.
Le thé et les gâteaux sont prêts. C’est comme ça qu’on accueille les invités.
Issam nous parle de leur vie, celle d’une mère, celle d’un fils.
Il est comédien, aime Molière, le foot et supporte la France et le Maroc.
Elle est cuisinière dans un hôpital et paie ses impôts.
Lui a besoin de conformisme pour exister en tant que semblable.
Elle a tout donné à ses enfants et ne demande rien à personne.
D’autres que son fils lui demandent des comptes, d’autres veulent lui dire comment vivre, mais personne ne lui demande son avis.
Mais pour une fois sa mère va parler, nous parler.

Le 19 octobre 2019, lors d’une séance du conseil Régional de Franche-Comté, un élu du rassemblement national a violemment pris à parti une femme voilée qui accompagnait un groupe d’enfants en sortie de sensibilisation aux valeurs de la république.

J’ai tout de suite pensé à ma mère et à moi, enfant, à ses côtés, vivant et revivant des scènes d’humiliations quasi quotidiennes Dans la rue, à l’école… Et à son silence aussi. Et à mon incompréhension. Et à ma honte de ne pas la voir ressembler aux autres mères, celles de mes amis.

C’est le point de départ de ce travail, tout de suite engagé par la rencontre avec des femmes voilées partout en France à qui je posais cette question : pourquoi porter le voile ?

Très vite, je me suis rendu compte que poser cette question ne résolvait tout d’abord aucun problème mais qu’en plus il ne révélait que mon à priori sur ce bout de tissu. En soi pas si éloigné de celui de cet élu du RN. Toute mon enfance j’ai souhaité que ma mère enlève son voile. (Pour quelle raison ?)

Alors, plutôt que sur le voile, j’ai déplacé mon attention sur le petit garçon présent à côté de sa mère. Comme moi à côté de la mienne plusieurs années auparavant. Avec une nouvelle question : qu’est-ce que ces évènements ont-ils pu laisser comme trace dans nos vies ? Devons-nous tous en passer par là, avoir le droit nous aussi à notre histoire ? ….

Le lien entre l’intime et l’universel se dessine. Mon expérience devient le nouveau point de départ. Par le portrait de ma mère c’est de toutes nos mères dont j’aimerais parler, ces femmes à qui l’on refuse trop souvent de donner la parole. Elles sont pourtant bien présentes sous leur voile. J’ai voulu faire le portrait d’une femme libre, et plutôt que la polémique « pour ou contre le voile », j’ai choisi de rendre hommage à cette femme, comme une surface de réparation possible. En déplaçant le regard sur celle qui porte le voile plutôt que sur le voile lui-même, en proposant aux spectateurs de venir à sa rencontre, dans un geste d’acceptation de l’autre.

DISTRIBUTION

Jeu Issam Rachyq-Ahrad et Majida Ghomari
Assistant mise en scène Thibault Amorfini
Création Sonore Frédéric Minière
Lumière Boris Van Overtveldt
Scénographie Frederic Hocké
Dramaturgie Frederic Hocké et Stéphanie Vicat
Costume Claudia Jenatsch
Production Iwa compagnie
Coproductions Le Méta CDN de Poitier Nouvelle-Aquitaine | Le TGP CDN Saint-Denis – Scène Nationale d’Angoulême – Avant-scène Cognac scène conventionnée

PLANNING DE CRÉATION

Résidence d’écriture
> octobre 2022 à la Maison Maria Casarès

Résidence de création
> 17 février 2023 à 18h – Restitution de travail au festival les Singulier·e·s au 104 – Paris
> mai 2023 à la Scène Nationale d’Angoulême
> octobre 2023 -> En recherche de partenaire pour résidence
> novembre 2023 -> Création du spectacle à l’Avant-scène de Cognac


SOUTIENS

Avec les soutiens du CENTQUATRE Paris, de La Maison Maria Casarès, de la Madani compagnie dans le cadre de l’aide au compagnonnage plateau de la DGCA, de la Drac dans le cadre de l’été culturel et politique de la ville, du Grand Cognac, du département de la Charente et de ville de Cognac et l’OARA
Accompagnement en production – TAPIOCA


CONTACTS

Contact artistique
Issam Rachyq-Ahrad – 06 89 97 72 63
issamrachyq@iwacompagnie.com /

administration@iwacompagnie.com

Contact production
Alexandre Slyper – 06 73 42 37 78
alexandre@tapiocaetmoi.com
Tapiocaetmoi.com

search previous next tag category expand menu location phone mail time cart zoom edit close